Histoire

Histoire

auberge tiegezh

Une Histoire

De Famille

« J’ai un souvenir d’enfance, ou ma grand-mère déjà nous parlait avec émotion de cette fameuse galette de sarazin étalée sur un bilic. Je me souviens également, de mon père et de ma mère créant en 1972 la première fabrique de crêpes et de galettes fraîches en Bretagne. C’est pour cela qu’en 2003, entourée de entouré de mon mari et de mes trois enfants, je décide de créer la crêperie « L’art et la manière » à Guer. »

Béatrice DENIEUL

« Le nez dans la galette et les mains dans la farine, je vis une adolescence gourmande autour du restaurant familial. A l’âge de 14 ans, je ne me voyais pas faire autre chose que ce qui rendait heureuse ma mère. »

Baptiste DENIEUL

 

Passioné & inventif

Auberge Tiegezh

Passionné

& Inventif

« En 2006, après un stage chez Gérard Le Guehennec (Le Guehennec) à Rennes, je découvre mon premier jus de viande qui cuit sur le coin du piano et les premières odeurs d’une essence de poisson dans une marmite frémissante. »

Baptiste DENIEUL

« En 2009, Baptiste vient d’être élu meilleur apprenti de Bretagne. A cette époque, il était encore en apprentissage avec le chef Jean-Marie Baudic (Youpala Bistrot) à Saint-Brieuc et le chef Jérémie Le Calvez (Auberge de la Pomme d’Api) à Saint-Pol du Léon. Il m’a fait savoir : « Maman je pars chez les plus grands et un jour je reviendrai m’installer à 22 ans comme Bernard Loiseau.» »

Béatrice DENIEUL

 

Le chef de Brocéliande

Auberge Tiegezh

Le Chef

De Brocéliande

« C’est à 19 ans que je monte à Paris. Comme première expérience, j’entre comme commis chez Lasserre (restaurant deux étoiles Michelin) au côté du chef Christophe Moret où j’apprends la rigueur et l’amour du légume. Après un an, je décide de réaliser un rêve de gosse : travailler dans un restaurant trois étoiles au guide Michelin au Bristol, dirigé par le chef Eric Frechon, meilleur ouvrier de France. Durant ces deux ans, j’ai perfectionné mon savoir technique et créatif.»

Baptiste DENIEUL

« Lors d’un repas dans un grand restaurant parisien, Baptiste nous fait savoir à moi et à son père qu’il aimerait reprendre notre restaurant pour en faire un restaurant gastronomique. C’est comme cela, qu’est née en 2013 l’Auberge Tiegehz qui signifie « famille » en breton. »

Béatrice DENIEUL

Un lieu chaleureux

Auberge Tiegezh

Un Lieu

Chaleureux

« Aujourd’hui je vis, proche du cadre enchanteur de la forêt de Brocéliande, mon rêve de restaurateur au côté de ma femme Marion et de ma famille. J’y exerce une cuisine Bretonne et classique aux parfums de voyage. Si je peux offrir à ma clientèle cette expérience, c’est grâce à la richesse de mes racines, de mes expériences et de mes envies. »

Baptiste DENIEUL

« Quand j’ai désiré rejoindre Baptiste et Béatrice au restaurant, il a été important pour moi de donner à la salle et à la carte des vins une âme en harmonie avec la cuisine inventive de Baptiste et le patrimoine familial. C’est par des touches élégantes et un design épuré que je souhaite plonger le client dans une atmosphère de raffinement à la hauteur de la cuisine gastronomique de mon mari. En salle, j’aime l’idée que le client vienne pour découvrir la cuisine et qu’il revienne pour la cuisine et l’accueil. »

Marion DENIEUL